Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mutation

par G. Appolinaire

publié dans Retranscription

Une femme qui pleurait Eh! Oh! Ah! Des soldats qui passaient Eh! Oh! Ah! Un éclusier qui pêchait Eh! Oh! Ah! Les tranchées qui blanchissaient Eh! Oh! Ah! Des obus qui pétaient Eh! Oh! Ah! Des allumettes qui ne prenaient pas Et tout a tant changé en moi...

Lire la suite

Vers le Sud

par G. Appolinaire

publié dans Retranscription

Zénith Tous ces regrets Ces jardins sans limite Où le crapaud module un tendre cri d'azur La biche du silence éperdue passe vite Un rossignol meurtri par l'amour chante sur Le rosier de ton corps dont j'ai cueilli les roses Nos cœurs pendent ensemble...

Lire la suite

L'univers, c'est un livre...

par Victor Hugo

publié dans Retranscription

L'univers, c'est un livre, et des yeux qui le lisent. Ceux qui sont dans la nuit ont raison quand ils disent : Rien n'existe ! Car c'est dans un rêve qu'ils sont. Rien n'existe que lui, le flamboiement profond, Et les âmes, les grains de lumière, les...

Lire la suite

La coccinelle

par Victor Hugo

publié dans Retranscription

Elle me dit : Quelque chose Me tourmente. Et j'aperçus Son cou de neige, et, dessus, Un petit insecte rose. J'aurais dû - mais, sage ou fou, A seize ans on est farouche, Voir le baiser sur sa bouche Plus que l'insecte à son cou. On eût dit un coquillage...

Lire la suite

Clair de lune

par Victor Hugo

publié dans Retranscription

La lune était sereine et jouait sur les flots. - La fenêtre enfin libre est ouverte à la brise, La sultane regarde, et la mer qui se brise, Là-bas, d'un flot d'argent brode les noirs îlots. De ses doigts en vibrant s'échappe la guitare. Elle écoute......

Lire la suite

J'aime l'arraignée

par Victor Hugo

publié dans Retranscription

J'aime l'araignée et j'aime l'ortie, Parce qu'on les hait ; Et que rien n'exauce et que tout châtie Leur morne souhait ; Parce qu'elles sont maudites, chétives, Noirs êtres rampants ; Parce qu'elles sont les tristes captives De leur guet-apens ; Parce...

Lire la suite

Il faut que le poète

par Victor Hugo

publié dans Retranscription

Il faut que le poète, épris d'ombre et d'azur, Esprit doux et splendide, au rayonnement pur, Qui marche devant tous, éclairant ceux qui doutent, Chanteur mystérieux qu'en tressaillant écoutent Les femmes, les songeurs, les sages, les amants, Devienne...

Lire la suite

JOURS DE FÊTE AUX ENVIRONS DE PARIS

par Victor Hugo

publié dans Retranscription

Midi chauffe et sème la mousse ; Les champs sont pleins de tambourins ; On voit dans une lueur douce Des groupes vagues et sereins. Là-bas, à l'horizon, poudroie Le vieux donjon de saint Louis ; Le soleil dans toute sa joie Accable les champs éblouis....

Lire la suite

CHANSON DE PIRATE

par Victor Hugo

publié dans Retranscription

Nous emmenions en esclavage Cent chrétiens, pêcheurs de corail ; Nous recrutions pour le sérail Dans tous les moûtiers du rivage. En mer, les hardis écumeurs ! Nous allions de Fez à Catane... Dans la galère capitane Nous étions quatre-vingts rameurs....

Lire la suite

CHANSON D'AUTREFOIS

par Victor Hugo

publié dans Retranscription

Quelqu'un connaît-il ma cachette ? C'est un lieu calme, où le ciel clair En un jour de printemps rachète Le mal qu'ont fait six mois d'hiver. Il y coule des eaux charmantes ; L'iris y naît dans les roseaux ; Et le murmure des amantes S'y mêle au babil...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 > >>